Rouans, mon grand chemin

1_le_grand_chemin_rouans_jean_loup_hubert

.

je fais partie de ces gens (certes, un peu bizarres parfois) à aimer plus que tout les lieux de tournage de mes films chouchous. Il m’est même arrivé de planifier des vacances en fonction de ça…

Et comme je vous le disais dimanche, j’ai profité du 15 août pour aller là où je rêve d’aller depuis des années : à Rouans. Là où a été tourné « Le Grand Chemin ».
Avec Anémone et Richard Bohringer dans les rôles principaux, ce film me touche en plein cœur dès que je le vois. C’est viscéral. Je ne vais pas vous raconter le scénario, je vous invite simplement à regarder le film (pour ceux qui ne l’auraient pas vu).

« Le Grand Chemin » a donc été tourné en 1986 à Rouans, entre Nantes et Pornic. Et l’autre jour, en le visionnant (pour la énième fois), mon envie d’aller sur les traces du tournage m’est revenue.
Quelques jours plus tard, j’y étais.

Voici quelques photos de mon grand chemin :

.

1bis_rouans 2_livre_film_le_grand_chemin_jean_loup_hubert

.

L’église de Rouans : (elle était malheureusement fermée, impossible donc de prendre le passage secret pour monter sur le toit et pisser dans les gouttières)(je ne l’aurais pas fait, soyez rassurés)

3_eglise_rouans_film_le_grand_chemin 4_eglise_rouans_film_le_grand_chemin 5_eglise_film_le_grand_chemin_rouans

.

6_fontaine_film_le_grand_chemin_rouans

.

Le cimetière de Rouans (le laurier où se cachaient Louis et Martine a été coupé…) :

7_cimetiere_le_grand_chemin_rouans 8_cimetiere_rouans_film_le_grand_chemin 9_cimetiere_le_grand_chemin

.

LA maison de Pelo (Richard Bohringer) et Marcelle (Anémone) : (Les toilettes extérieures sont toujours là !!)

10_maison_marcelle_pelo_anemone_film_le_grand_chemin 11__maison_marcelle_pelo_anemone_film_le_grand_chemin

.

13_hortensias_rouans_film_le_grand_chemin 14_rue_du_grand_chemin_rouans_film_anemone_bohringer 15_chat_rouans 16_rouans 17_le_grand_chemin_rouans 18_vaches_rouans 19_film_le_grand_chemin_rouans 20_le_grand_chemin

Articles similaires

52 Comments

  1. Amélie dit

    Ahah Le Grand Chemin, le mythique du mythique (chauvinisme?)! Mais alors, c’est quand même le fin fond du pays de Retz ce coin ;) Ceci dit, ça devait être calme!

    1. Autruche dit

      Un peu de chauvinisme ne fait jamais de mal :)
      Pour un 15 aout, nous n’avons croisé personne ! Juste le petit chat pris en photo.

      1. Jean dit

        Bonjour, je viens tout juste de voir, revoir et revoir le dvd et en effet l’envie me prend d’aller voir Rouans et ce depuis des années. Je vais peut-être programmé ceci en septembre, j’habite assez loin de là et mes vacances ne seront pas avant travaillant dans le tourisme. Merci pour ces belles photos… Jean

    2. Barbier dit

      Bonjour à tous et à toutes,
      Avec mes enfants nous sommes allés à ROUANS la semaine dernière , ville que je voulais voir depuis des années et quel dommage de ne pas y avoir été plus tôt, à part la maison de pelo et marcelle , beaucoup de choses on changé, Il n’y a plus la boucherie. Par contre que de construction cela change le paysage, mais c’est sur il faut vivre avec son temps. Pour finir j’ai eu un petit pincement au coeur. Et la je vais regarder encore ce beau film,ah nostalgie quand tu nous tiens.

    3. Barbier Catherine dit

      Bonjour à toutes et à tous,
      Ah quel plaisir j’ai eu de voir cette semaine avec mes enfants cette petite ville de Rouans et de retrouver les endroits de tournage de ce très beau film une bouffée de nostalgie ma envahi , par contre je n’ai pas retrouvé la boucherie, mais jai bien reconnu la maison de pelo et marcelle, merci Mr Hubert pour ce moment de inoubliable.

  2. Mary dit

    Super ton article, tu as bien fait d’y aller ! Tes photos sont géniales aussi, ça n’a pas tellement changé finalement :-) Nostalgie quand tu nous tiens… J’avais fait le même périple histoire de…

  3. Marie dit

    J’ai beaucoup aimé découvrir de vraies images de Rouans ! Merci :)

  4. La Nantaise dit

    MERCIIIIIIIII !
    J’aurai adoré t’accompagner, ce film est dans mon TOP5 des préférés… en lisant ton billet j’ai la musique qui me vient ; les larmes aussi d’ailleurs car je fini inexorablement en pleurs et même après 100 visionnages !
    C’est chez moi, « mes terres » sont à 15min, mon grand-père était suivi par le Dr VILAINE (les fans comprendront) … et moment de bonheur ultime, il ya quelques années à Paris j’ai pu voir ce film sur Grand Ecran en présence de Jean-Loup Hubert …
    Bon bref… c’est beaucoup d’émotions et merci ton billet est magnifique :)

  5. chloé dit

    Je ne connais pas ce film, mais je trouverais très drôle de visiter un lieu qui a servi à un tournage :D Bon, je n’en ai pas encore eu l’occasion… A part à Londres^^ On était allés à la gare, pour chercher la voie 9 3/4, et on ne l’a jamais trouvée (elle était en travaux apparemment à ce moment-là, pas de chance!)

  6. annouchka dit

    Comme tu peux t’en douter, les mots me manquent à chaque fois qu’il faut parler de ce film. J’ai eu la chance de rencontrer Anémone il y a 3 ans, et pour la première fois de ma vie j’ai perdu la parole. Je n’arrivais plus à prononcer quoi que ce soit tellement j’étais touchée en plein coeur. Et elle avait eu la gentillesse de me raconter l’histoire de ce film, et pourquoi elle n’avait pas voulu repartir avec son César cette année là à Cannes (une mésentente avec le producteur, des désaccords sur les salaires inégaux des acteurs) Mais elle ne regrette rien, ce rôle de Marcelle fut le rôle de sa vie, indiscutablement.

    Un film que je regarderai encore et encore, avec toujours ce même sentiment de nostalgie. Et merci pour ces belles photos, finalement le village n’a pas tellement changé, on reconnait encore les lieux principaux du tournage. Je veux absolument y aller un jour avant que tout cela ne disparaisse.

    1. Autruche dit

      J’avais lu ton article sur Anémone, j’en ai eu la chair de poule… <3

      1. seb dit

        ou se trouve cet article sur Anémone ?

    2. Amélie dit

      Il faut quand même savoir qu’elle était ivre tous les soirs du tournage et qu’elle se baladait dans les rues en hurlant et en insultant les gens (parole d’une habitante). Ça n’enlève rien ses qualités d’interprétation, je la trouve également formidable dans ce rôle, mais ça nuance un peu de connaître l’envers du décor!

  7. Mademoizel Ludivine dit

    Magique tes photos. Ce film a marqué mon enfance … j’étais hypnotisée par la petite fille que je trouvais jolie mais je ne comprenais pas vraiment le scénario. En grandissant on comprend mieux et j’aime toujours autant ce film, émouvant et avec des acteurs fabuleux.

    Merci pour la ballade :)

    Bises

  8. Anonyme dit

    Les photos sont toutes belles !! Ça donne du valeur à la ville !!

  9. Anne Claire dit

    Ah la la, le Grand Chemin, je regrette de l’avoir raté cette année à la télé … La dernière fois que je l’ai vu j’étais enceinte de 6 mois, les hormones au top, j’ai pleuré comme une madeleine, pourtant je le connais par coeur …
    Je vais peut-être te faire de la peine, mais l’arbre n’a jamais existé, c’était un faux, uniquement pour le tournage …
    Quand je suis allé à Rouans j’ai rencontré le propriétaire de la maison, il m’a dévoilé quelques petits trucs … Et moi aussi l’église était fermée malheureusement …
    On va organiser des pèlerinages à Rouans, il parait que les rares visiteurs du village viennent tous pour le Grand Chemin !

    1. Autruche dit

      Ma mère avait été le voir au cinéma lorsqu’elle était enceinte de moi, ta fille va donc adorer ce film alors :)
      Le laurier n’a jamais existé ? Oh mince… Il aurait du le laisser après le tournage ! C’est un lieu mythique du film !

  10. M dit

    J’ai adoré ton article ! et pourtant je n’ai pas vu le film… (tu me le prêteras ?) bises

    1. Autruche dit

      Je ne sais même pas si je l’ai en DVD… Si oui, c’est avec plaisir !

  11. Lucile L dit

    J’adore ce film! Merci! Bien choisi le passage sur les civelles!!!

  12. Zenobie dit

    C’est un joli article pour une démarche sympa :)

  13. Amalia dit

    « Il pisse dans les gargouilles » ou « Elle a mit des civelles dans mon slip » Magnifique film il faut que j’aille dans ce village

  14. Sybille dit

    Oh, trop drôle, je n’habite pas loin du tout de Rouans ! J’ai des amis qui y vivent, c’est vrai que c’est assez marrant de pouvoir comparer le film et l’endroit où ça a été tourné :)

  15. seb69 dit

    quel merveilleux article ! depuis 1987 j’archive tout concernant le film !

    c’est l’école qui nous avait emmené voir le film en salles à l’époque il y a 26ans et j’entends encore dans ma tête les rires et réactions des gens dans la salle.
    Ce petit garçon, Louis, c’est moi car j’étais aussi sensible enfant et c’était un déchirement quand je devais me séparer de ma mère pendant un mois lorsqu’elle me mettait en centre aéré. une fois, je m’étais même introduit dans le bureau de la directrice pour téléphoner à ma mère tellement je pleurais de son absence ! tout ce que traverse Louis je l’ai connu ! j’ai passé mon enfance dans une commune en campagne aussi.
    J’avais une copine comme Martine : ‘Lucette’ à côté de chez moi dont j’étais un peu amoureux.
    elle avait la poupée Chantal Goya que je rêvais d’avoir et à chaque fois que je repasse devant sa maison pour partir à Lyon en bus, j’y repense !

    De beaux articles dans les mags tv disant ce que deviennent les enfants du film dans :
    TELE STAR / TELE LOISIRS / TELE 7 JOURS mais j’ai été très déçu par l’absence d’article dans LE PARISIEN / AUJOURD’HUI EN FRANCE de ce lundi que j’ai pris.

    sur le film je possède les différents romans d’époque, le 33T de la BO, le dossier de presse,
    les photos d’exploitation en salles,des cartes-postales de Rouans, un livre sorti à la Fnac qui reproduit tout le scenario, etc….
    il faudrait que je fasse une photo de tout rassemblé.

    Anémone totalement bouleversante, trouve là son meilleur rôle… je connais tous les dialogues par coeur .
    Finalement j’ai trouvé que le film était vite passé ce soir !

    La maison a été repeinte en 30ans d’une couleur totalement différente et la vigne vierge avait été totalement arrachée sur la façade.
    Un contact il y a 2ans qui habite dans le coin avait été me faire des vidéos de la rue et les endroits de la commune !

    1. Jean dit

      Seb, oui moi aussi j’étais aussi sensible que Louis dans le film surtout que j’ai un peu connu la même atmosphère allant en vacances chez ma grand-mère.
      Peut-être qu’un jour je pourrais le dire à la famille Hubert même… On peut toujours rever ;)

  16. Sylvette dit

    J’ai eu un coup de foudre pour ce film et je me suis toujours dis que j’irai un jour sur les lieux, à Rouans, emprunté le Grand Chemin pour arriver au village et marcher sur les pas des héros du film. Mais hélas…je ne l’ai jamais fait. Cependant je n’abandonne pas l’idée d’y aller un jour…. Ce film à bientôt 30 ans…mince alors. J’ai eu un fils en 97 que j’ai appelé Louis :))
    Merci pour vos photos et votre article dans lequel je me reconnais totalement.

  17. FrançoisP dit

    Ce film est le film de ma vie …
    Magnifiques photos !! Je m’y suis rendu plusieurs fois … j’ai également réussi à me faire ouvrir l’église afin d’y aller prier et de photographier l’intérieur !! J’ai pu rencontrer des habitants qui ont participé au tournage et qui m’ont révélé quelques anecdotes. Et enfin j’ai fais la connaissance de la VRAIE Martine celle qui était enfant dans les années 50 amie avec Jean-Loup Hubert le réalisateur. Ce film est leur histoire ne l’oublions pas. Voilà amitiés à tous …

    1. seb dit

      vous faire ouvrir l'(église par qui ?

  18. FrançoisP dit

    ( suite ) et le rêve s’est réalisé il y a quelques mois : j’ai rencontré Monsieur Richard BOHRINGER qui est un être exceptionnel. Il a eu la gentillesse de me dédicacer les photos du film ainsi que le dossier de presse que j’ai réussi à me procurer. Pour finir j’ai appris que j’allais être papa et si c’est un garçon nous l’appellerons LOUIS en hommage à ce film et à ce qu’il a bouleversé dans ma vie. Hommage à ma grand mère décédée qui était une fan inconditionnelle. Bises à tous

    1. Simon dit

      Bonjour,

      Je suis journaliste à Ouest-France dans le Pays de Retz. Je voudrais faire un papier sur le film, et sur le fait qu’il ait marqué une génération à tel point que Rouans est devenu un « lieu de pèlerinage ». Pourrais-je vous rencontrer, si vous êtes dans le coin ? Ou du moins échanger au téléphone ?
      Merci d’avance pour votre aide.

      Cyril Simon

      1. Valentin dit

        Bonjour à vous,
        Je suis un grand fan de ce film et je me suis rendu à Rouans voilà deux ans pour retrouver un peu de l’ambiance de ce film si particulier. Je ne sais pas si je pourrai vous être d’une grande aide, mais si je peux vous aider, ce sera avec plaisir. Vous pouvez m’envoyer un mail : tintin1991@wanadoo.fr
        Bonne soirée
        Valentin

  19. Laure CAVRET dit

    Bjr, je suis fan…

  20. Carlos Salvador dit

    Quelqu’un sait si l’abribus ou s’arrête le car dans le film existe-t-il toujours? C’est la photo mythique qui manque, à mon avis! C’est lá que toute l’histoire commence…
    Bien je suis toujours fan de ce film, qui a bercé mon enfance dans les années 90…

    1. Valentin dit

      Quand je suis allé en vacances sur les lieux, j’ai cherché en vain l’arrêt de l’autocar, ainsi que le pont ou Louis et Pelo pêchent…ce sont les seuls lieux que je n’ai pas trouvé ! Avec l’atelier de Pelo également

      1. Carlos Salvador dit

        Sur google maps (street view) je n’ai rien trouvé. Je me suis mis à voir le début du film et tenter de retracer le parcours qu’ils font depuis l’arrêt jusqu’à l’église, mais rien de rien. Je crois que l’arrêt n’existe plus. C’est dommage! Si tout de même quelqu’un le découvre, merci de bien vouloir le dire ici =)

  21. Valentin dit

    A moins d’essayer d’obtenir ces informations auprès d’un ancien membre de l’équipe du film…il n’y a aucune indication permettant de retrouver le lieu, si ce n’est que l’arrêt est à côté d’un croisement qu’ Anémone emprunte à la fin du film pour retourner au village… ils ont pu également changer le trajet original et faire des détours pour la beauté des paysages… En tout cas, ces lieux sont situés non loin de Rouans, quand on rentre dans le village, on reconnait sans peine la route qu’empruntent Louis et sa mère, suivis par Pelo

  22. Laurent dit

    Bonjour, bel article paru dans le Ouest-France du 26 Aout, j’ai pu y participer grâce à votre blog et à seb69 qui m’a mis en contact avec mr Simon. C’est moi qui suis sur la photo avec Anémone. Je garde des souvenirs inoubliables des 2 semaines que j’avais passé sur le tournage. Je ne savais pas encore que le résultat final serait aussi magnifique et bouleversant. J’aimerais depuis longtemps créer un site dédié entièrement au film.

    Laurent. (il y a une erreur dans l’article, je ne m’appelle pas Loïc !!)

    1. jean dit

      Bonjour Laurent,
      Un film qui m’a vraiment ému à l’époque, je compte aller voir les lieux de tournage, du moins le village, et les voir de mes propres yeux. Je me suis beaucoup retrouvé dans le personnage de Louis… si seulement un jour je pouvais lui dire…. faut pas rêver aussi.
      Vous avez eu vraiment de la chance de pouvoir profiter de ce tournage.

  23. Zazou dit

    Par hasard je tombe sur ton article. Ma mere étant venu passez quelques jours à la maison elle me demande d’aller voir l’océan sur la route je rate le chemin, Cets pas grave le gps me recalcule mon chemin et quel merveille on se retrouve sur le grand chemin. Ma mere me dit « oh Rpuans CEST dans ce village qu’à était tourné le film le grand chemin » ce film est mon préféré je pense je le connais par cœur je le regardais en cachette petite.
    Quel bonheur jai reconnu chaque endroit. Le buisson coupe la maison de Marcelle la grande égalise. Quel bonheur de passer par la par hasard.
    Merci pour tes photos et impressions j’ai ressentis la même chose et ce film me touche toujours autant à chaque fois. ❤️

  24. roijoyeux dit

    un grand film j’aimerais aller à Rouans mais trop loin !!

  25. Peter83 dit

    Quand j’étais gamin et que j’ai voulu commencer a regarder des films, mon père m’a initié en premier aux films de Jean-Loup Hubert, à savoir Après La Guerre, et Le Grand Chemin (Car c’est toujours sympa de voir des films avec des gamins de notre âge) Et chaque fois que je regarde ces films, l’émotion et les larmes sont inévitables . Je m’ajoute donc à celles et ceux qui se sont intéressés aux lieux de tournages du film Le Grand Chemin, j’aurais pu m’y intéresser plus tot c’est vrai . Mais ravi de voir toute une communauté qui comprendront autant que moi l’émotion que peut apporter ce film .

  26. Poirier dit

    ce film me rappel bien des souvenirs de mon enfance
    j’aimerais bien voir l’atelier de pelo étant moi même menuisier
    des films comme ça ils devrais en avoir beaucoup avec des acteurs aussi bon
    merci à heu. bravo !

  27. sebastien dit

    devant 6TER et LE GRAND CHEMIN
    alors qu’on l’avait déjà vu sur France 2 le 31 décembre à 17H !!!
    qui est un de mes films cultes sur lequel j’archive tout, que j’avais vu au ciné avec l’école ! j’avais été bouleversé car ce petit garçon fragile et sensible si attaché à sa maman, si horrifié par le monde extérieur, c’est moi !
    déjà enfant, sans aucun ami, maman était toute ma vie !
    lorsqu’elle me mettait parfois en centre-aéré l’été, je me cachais
    pour chialer en regardant ses photos tellement elle me manquait !
    je comptais les jours où je la retrouverai !

    j’habitais dans la même commune campagnarde pratiquement niveau décors et j’avais moi aussi une copine terrible dont j’étais amoureux = Lucette ! je l’ai retrouvée sur FB, lui ai envoyé un MP l’année dernière lui disant que j’ai des photos de nous ensemble avec nos jouets de l’époque : la poupée Chantal Goya, les mannequins de Super Jaimie et Steve Austin = aucune réponse !
    sa mère était la même mégère jouée par Anémone, elle avait d’ailleurs fini par m’interdire de voir sa fille !
    et le clocher on connait bien car j’étais enfant de cœur les dimanches
    et j’adorais tellement les osties que je piquais et dévorais des sacs d’osties au curé !!!
    un jour, on est monté nous aussi sur le toit de l’église qui est beaucoup moins haut que celui du film et on voyait pas seulement la campagne mais les bords de Saône en face !.
    Le peintre Jean Raine juste à côté de l’église dont je parle souvent sur mon blog et dont je vais entretenir la tombe,
    nous avait vu d’une fenêtre une fois et m’avait fait le signe de  » chhuut  » et n’a jamais rien dit !

    désespéré par ma solitude, j’avais imploré maman de me donner un petit frère ou une petite sœur, papa refusait et maman avait réussi à le convaincre : résultat j’ai eu l’opposé de moi, c’était des engueulades sans arrêt car il méprise ma vie de collectionneur et nous n’avons aucun contact actuellement tellement il est débordé par ses 3 enfants et leurs incessantes invitations à des fêtes et anniversaires de gosses dans toute la région !!!

    tout comme LE GRAND CHEMIN que je regarde à chaque diffusion, je retourne chaque semaine dans la commune passer devant notre ancienne maison familiale où mes parents tenaient leur magasin et je regarde les fenêtres nous imaginant dedans.

    voici un article du nord auquel j’ai participé : la photo de droite des livres c’est ma collection et à gauche avec Anémone, c’est un de mes meilleurs amis actuels ! le journaliste s »‘est gouré et a mis Fiorello comme nom de famille au lieu de Fiorelli ! LOL
    http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-grand-chemin-une-passion-puissance-quatre-3645485

  28. Firmin dit

    J’ai très envie de profiter de mes vacances d’été pour y aller!!!
    J’y vais surtout pour voir les endroits que l’on voit dans le film. En particulier la maison de Marcelle et Pelo, j’ai pu voir sur les photos qu’elle portait le numéro 6, vous souvenez-vous du nom de la rue, histoire que je ne la loupe pas!
    Y a-t-il le « canal » où Louis va à la pêche avec Pelo?
    Merci pour les renseignement!

    1. Romain L dit

      Bonsoir, étant de la région ( 10 minutes de Rouans), je connais le fameux canal ! c’est la Canal de la Martinière au Pellerin ! Voila pour le renseignements

  29. Nath dit

    J’adore ce film. Je suis allée a Rouans il y a deux ans, quel bonheur. Ça a pas mal changé quand même, mais on reconnait bien la maison juste a côté du cimetiére avec l’arbre coupé, la fontaine devant l’église, mais pas d’atelier ou pelo réparait sa camionette, et je n’ai pas pu voir le jardin pour dégommer les chiotes de Marcel les doigts dans le nez.

  30. Philoute dit

    La musique de ce film vient de me « trotter » dans la tête, et je suis venu sur ce site car j’ai adoré ce film, et lorsqu’il passe à la télé je le revois avec un grand plaisir. Je suis aussi un nostalgique des lieux de tournage se situant dans les années 40-50 , autos, habillement , décors, je ne manquerait pas de visiter Rouans , ce n’est qu’a une centaine de Km.

  31. Agate dit

    Super ce témoignage. J’y vais dans deux jours avec mon homme et mon fils de 13 mois… un rêve ! Les panneaux du Grand Chemin sont facilement visibles ? Merci pour ces photos ..!

Répondre à roijoyeux

Annuler la réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée